Sarthe 2013

ELITE ET TOP SPORT

Cette année encore, trois Top Sport trustent le podium du Rallye de la Sarthe.
Le stéphanois Franck COUDERT l’emporte sur DUCATI 1200 Multistrada.

En embuscade sur le circuit Bugatti à 8 secondes du leader provisoire du championnat et champion de France en titre Julien TONIUTTI, Franck s’impose lors du premier passage à Roëzé-sur-Sarthe. De nuit, il s’offre un second scratch à Bessé-sur-Braye et devance au final Julien d’une seconde et demie. Grand favori de l’épreuve après ses victoires en 2011 et 2012, Julien TONIUTTI avait décidé de prendre le départ au guidon D’une KTM RC8 particulièrement bien adaptée au circuit où il s’impose sans surprise et remporte la première étape. Distancé au premier passage à Bessé, Julien rectifie le tir et scratche au second passage, mais ne parvient pas à combler tout son retard sur Franck Coudert.

Bruno SCHILTZ réalise une excellente troisième place sur le Bugatti au guidon de sa SUZUKI 750 GSXR et gère cette avance qui lui permet de monter sur la troisième marche du podium du rallye.

MONO

C’est le sarthois Florent DERRIEN qui s’impose sur ses terres dans la catégorie mono. Bien qu’étant le monocylindre le plus rapide sur le circuit, sa KTM 690 SMR doit concéder près de 39 secondes à une armada de puissants Top Sport. Dommage car par la suite, Florent se montrera très rapide sur les spéciales routières, ce qui lui permettra de finir à la cinquième place du classement général. Il réalise même le premier scratch de sa carrière lors du premier passage à Bessé-sur-Braye.

Il est suivi à deux secondes par le pilote corse Mickaël PORCU sur HUSABERG 570 FS. Habitué des scratchs, ce dernier s’impose une fois à Roëzé et remporte l’étape de nuit.

Le podium est complété par le pilote du CMPN Benoît NIMIS sur YAMAHA 450 WRF, distancé sur le circuit mais très rapide de nuit.

SPORT

Le Sarthois Patrice LE ROI émerge victorieux de la meute de HONDA 500 CB qui avaient pris le départ de ce 56ème Rallye de la Sarthe. Le vice-champion de France de la catégorie confirme son attaque d’enfer en finissant 21ème du classement scratch.

Il est talonné par un autre Sarthois, Jean-Frédéric COUTELLE qui réalise lui aussi de grosses « perfs » comme une 12ème place à Bessé de nuit.

La troisième place revient au pilote du MC FLEUR DE LYS Morgan GOVIGNON sur KAWASAKI 650 ER6.

CLASSIQUES

En catégorie Classiques, c’est encore un Sarthois, quoique Anglais d’origine, qui s’impose. Nick AYRTON, champion de France de la catégorie, amène sa SUZUKI 1100 GSXR à une très belle 12ème place au général.


La seconde place revient au corse Antoine-François CAVIGLIOLI sur HONDA 600 TRANSALP.

Le troisième « classique » est Jean KERAUDY (HONDA XL600R) qui participait à son premier rallye.

ANCIENNES

Sylvain LAVOISIERE remporte la catégorie Anciennes. Logiquement distancé sur le circuit Bugatti avec sa petite 350 HONDA CB, il enrhume ses adversaires sur les spéciales routières.

La deuxième place est pour Christian LACOSTE (BMW R100) et la troisième pour le champion de France Gérard SPAGLI (YAMAHA 400 RD).

125

Le jeune sarthois Tanguy BREBION (HM 125 #23) domine la catégorie 125 du haut de ses 19 ans.

Il devance Michel BONNEAU #27, avec qui la lutte fait rage, et un autre Sarthois, ex passager de side-car, Eric BULOT #24, tous deux sur KTM.

SIDE-CARS

Sur le circuit Bugatti, le SUZUKI GSXR 1300 HECHARD de Thierry LAFOREST et Georges BEIGNE prend une vingtaine de secondes d’avance que les deux compères sauront gérer jusqu’à la fin du rallye.

Les frères Alain et Olivier AMBLARD (Choda 1100ZZR #230), récents vainqueurs du rallye des Garrigues, auront beau s’octroyer quatre des cinq spéciales routières et remporter l’étape de nuit, ils ne parviendront pas à combler leur retard.


Arnaud FAVALESSA et la jeune Karine MAZEL, sur SUZUKI 1000 DJ s’adjugent la troisième place.

Photo de Jean-Pierre Richard, Francesco Scuderi et Julien Patalone