Rallye de la Sarthe : Une organisation ASCOP Moto et ASMACO

ASCOP Rallye de la Sarthe Site Officiel ACO FFM

Championnat de France des Rallyes Routiers

Rallye de la Sarthe 2008

Affiche 2008
Ce que la presse en a dit
Ouest France 7 avril 2008
Maine libre 7 avril 2008
PODIUM
Serge Nuques
Serge NUQUES, vainqueur du Rallye de la Sarthe 2008 (photo Franck-Sébastien EYMARD)

Sauf indication contraire, les photos sont de Franck-Sébastien Eymard, qu'une casse moteur a empêché de participer à la course. Nous le remercions chaleureusement et espérons le revoir bientôt sur les rallyes.

TOPSPORT
Nuques

Comme il arrive souvent au rallye de la Sarthe, les Top Sport trustent les trois premières places (et même les 9 premières !) du classement scratch dit "élite".
Sur la plus haute marche du podium, on retrouve comme l'année dernière Serge NUQUES, champion de France en titre. Avec sa YAMAHA 600 R6, cet ancien des 24 heures moto (entre autres !) met à profit sa bonne connaissance du circuit pour enrhumer tout le monde sur les quatre tours du circuit Bugatti proposés en première épreuve spéciale. Il remporte donc facilement la première étape. Sergeï bissera lors de l'ES6 qui ramènera les concurrents sur le circuit Bugatti, mais cette fois-ci de nuit, et à l'envers, façon course de côte. Ze chevalier manifestera ensuite son intelligence de course et se contentera de gérer son avance dans les autres épreuves spéciales, oscillant entre la 3ème et la 6ème places.

Siaux

Le deuxième du rallye est également le même qu'en 2007 (et le vice-champion de France) : Emmanuel SIAUX, sur BUELL XB 12 STT. Hormis le circuit Bugatti où Manu, manquant un peu de vitesse de pointe, concède 26" et se classe 5ème, le pilote du CMPN ne fait pas de détails : il remporte 4 spéciales et termine second dans les trois autres ! Vainqueur de l'étape de nuit, Siaux prend la tête du classement provisoire du championnat de France. Voilà qui promet une belle arsouille pour le titre 2008

Nicolas

Grosse surprise en revanche pour la troisième marche du podium qui revient au jeune Sarthois Nicolas DERRIEN. Nico n'est certes pas un nouveau venu sur les rallyes puisque, du haut de ses 21 ans, il en est à sa sixième saison de championnat de France ! Nico faisait déjà partie de "l'élite", ayant réussi à hisser sa petite Suzuki 400 DRZ à la 17ème place du championnat 2007 et au troisième rang de la catégorie Sport. Mais de là à espérer figurer tout de suite dans les meilleurs avec la HONDA 600 CB HORNET prêtée par Honda France ! Nico fera preuve d'une étonnante maîtrise et d'une parfaite régularité sur ce rallye, naviguant de la 3ème à la 7ème place à chaque spéciale. Il perdra juste un peu de temps dans l'ultime spéciale de Coulans, s'élançant avec des pneus froids suite à une interruption de course. "C'est un rêve, a-t-il déclaré à la remise des prix, d'être là aux côtés des deux super-stars des rallyes !" Serge Nuques n'a pas manqué de saluer "la jeunesse qui monte" et de demander à l'ASCOP et à l'ASMACO de continuer à organiser le rallye de la Sarthe "jusqu'à ce que Nico puisse le gagner" !

Nicolas
SPORT
Tony Chereau

Ca bouge en Sport, suite au départ des cinq premiers 2007 vers d'autres catégories, et la lutte pour le titre s'annonce très ouverte ! Mais ça roule toujours très fort, trois pilotes réussissant à se placer dans l'élite des 20 premiers du rallye. Podium Sport 100% sarthois et 100% ASMACO pour ce 51ème Rallye de la Sarthe ! Tony CHEREAU remporte facilement la catégorie, de jour comme de nuit. Il place sa KAWASAKI 650 ER6 à la 10ème place du classement scratch. (8ème la nuit !)

Beneston

Tony devance Didier BENESTON, (n°43), très régulier sur sa SUZUKI 650 SV (15ème au classement scratch de l'épreuve).

Cosnuau

Patrick COSNUAU et sa KAWASAKI 650 ER6, 3ème de la catégorie, réalise une très belle performance, notamment la nuit où il termine à la 11ème place du scratch.

Derrien

A noter la prestation remarquée de Florent DERRIEN, le benjamin de l'épreuve, (18 ans) qui réussit à hisser l'ancienne HONDA 500 CB de son frère, un peu poussive sur le circuit, à la 12ème, 15ème et 16ème place des spéciales de jour ! Victime d'une chute sans gravité sur le routier, Florent sera contraint à l'abandon. Il devra encore progresser en navigation pour espérer disputer le podium de sa catégorie. (photo Jean-Pierre MARIN)

LES MONOS
Amblard

Comme d'habitude, les Monos n'ont guère été à la fête lors de cette 51ème édition du Rallye de la Sarthe, et ce d'autant plus que la météo s'est montrée pour une fois assez clémente ! Seul le champion de France de la catégorie en titre, Alain AMBLARD, sur KTM 660 SMC, absent de ce rallye l'année dernière pour cause de blessure, parvient à tirer son épingle du jeu : 10ème de l'étape de nuit et 14ème du rallye, il remporte la catégorie haut la main.

Salzard

En seconde position, on retrouve le troisième du championnat de France mono de l'année dernière : Benoît SALZARD, sur KTM 690 DUKE

Parayre

Benoît devance de 8 secondes Dominique PARAYRE (5ème de la catégorie au championnat 2007), qui complète ce podium entièrement orange avec sa KTM 625 SMC.

Side-cars
Guillet

Il a manqué aussi un peu de pluie pour que l'on retrouve les side-cars aux avant-postes du scratch ! En l'absence de BrunoMarlin/Syvie Jeandemange et de Samuel Gache/Marilyne Hudon, la hiérarchie semble figée en side-car. Laurent GUILLET et David CHANAL, champions de France de la catégorie depuis quelques années, remportent ce premier rallye de la saison sur leur nouveau CHODA 1000 GSXR encore en cours de mise au point.

Laur

Ils devancent Hervé Laur et Marie-Laure FERRIEU sur CHODA 1300 GSXR, troisièmes du championnat 2007.

Lebert

Christophe LEBERT et Christian CAMUS, sur YAMAHA 1100 FJ, qui ne cessent de progresser dans la hiérarchie des side-cars, s'adjugent la troisième place.

Classiques
Pelissou

Le plateau des classiques en revanche, plus fourni qu'en 2007, accueille des nouveaux venus, du moins dans cette catégorie ! Parmi eux, c'est Jean-Pierre PELISSOU, sur HONDA 600 XLR, qui s'est montré le plus rapide. Il remporte les deux étapes et prend la tête du championnat de France.

Martin

Il devance Luc MARTIN, champion de France en titre, toujours fidèle à sa BMW R 80 GS.

Degaudez

En troisième position, on retrouve un ancien champion de France, Robert DEGAUDEZ, de retour, après une année de repos forcé, lui aussi sur HONDA 600 XLR.